Vous trouverez ici l’interview de Marie Elisa Hurtado Graciet – Auteur du livre entre autres : Petit cahier d’exercices pour pratiquer Ho’oponopono (2016) Ainsi que de nombeaux autres livre sur le même thème…

Interview réalisé dans le cadre de mon article sur l’Ho’oponopono (que vous pourrez trouver ICI)

INTERVIEW DE MARIE ELISA HURTADO-GRACIET

 

  •  Bonjour Maria Elisa HURTADO-GRACIET, et merci d’avoir accepté cet interview.

Bonjour Lysandra, merci à vous de m’offrir cette opportunité de partager mon expérience de vie, c’est toujours une grande joie pour moi.

  •  Pouvez-vous dans un premier temps vous présenter, et aborder rapidement votre parcours, vos passions, votre univers… ?

Je suis née en Espagne à Avila, la ville natale de Thérèse d’Avila. Après avoir terminé mes études de professeur des écoles, je suis arrivée en France avec une amie à 23 ans et j’y ai rencontré le futur père de mes enfants. Comme il n’y avait pas d’équivalence de mon diplôme à cette époque, j’ai repris des études cette fois-ci dans la gestion ce qui m’a ouvert la porte au monde des entreprises où j’ai occupé un poste de cadre administratif pendant plus de 15 ans. A l’âge de 43, et après avoir traversé quelques épreuves, j’ai effectué un grand virage à tous les niveaux de ma vie, et donc également au niveau professionnel. Depuis ce moment là, j’accompagne, je transmets, j’écris dans le domaine du developpement intérieur et la spiritualité.

 

  • Quelle est votre vision personnelle de cet art de vivre qu’est l’ Ho’oponopono ? Qu’est-ce qui selon vous différencie cette méthode, d’autres techniques que vous utilisez également comme l’EFT?

Ho’oponopono a été une de plus belles découvertes de ma vie. Cela m’a permis de comprendre que tout se passait à l’intérieur de moi et par conséquent, je pouvais lâcher cette vieille habitude de vouloir transformer les autres…c’était trop fatigant et ça ne marchais pas.
J’ai compris que si je prenais l’entière responsabilité de ma vie je retrouverais mon pouvoir. J’avais la capacité de le faire et en me transformant de l’intérieur j’ai constaté comment ma vie autour de moi s’est transformée.

Comme vous dites, c’est bien un « art de vivre » car c’est avant tout une « attitude » à prendre à chaque instant. Comprendre qu’à chaque instant nous avons le choix, soit je choisis la peur, le rejet, la critique, soit je choisis l’amour, l’acceptation, la comprehension.

L’EFT est une méthode très simple et en même temps très efficace qui nous permets de libèrer les émotions et les blocages énérgétiques qui y  sont associés. Une fois l’émotion libérée il est plus facile d’accèder à une nouvelle vision du problème qui nous dérangait.

Les deux méthodes se completent à la perfection. L’EFT nous permet de prendre soin de notre enfant intérieur, et une fois cette partie de nous rassurée il est plus facile de rentrer dans la prise de rsponsabilité et le lâcher-prise de Ho’oponopono.

  .  Votre livre sur l’ Ho’oponopono Petit cahier d’exercices pour pratiquer Ho’oponopono (2016) se veut résolument pratique. Quel était votre objectif en l’écrivant ?

Je crois que le titre l’indique bien. Il est important d’intégrer les choses que nous aprenons, et la seule façon de le faire consiste à le pratiquer. Sans une pratique constante, les idées nous traversent mais ne nous aident pas à nous transformer. J’aime les choses simples, car je sais que ce sont celles que nous mettons en pratique, c’est cette simplicité que j’aime transmettre dans mes livres et mes atéliers.

  • Sur votre site : https://eli-pono.com/ et dans ce livre vous associez 2 techniques que sont l’ Ho’oponopono et l’EFT – Avez-vous eu de meilleurs résultats avec cette association, avez-vous des exemples à donner pour illustrer cela ?

Même si ce n’est pas toujours necessaire de les associer, car chacune peut nous offrir des résultats magnifiques, grâce à l’EFT nous allons accueillir les émotions pour pouvoir les libérer ensuite. J’explique souvent qu’une émotions bloquée est comme de la colle, qui nous fige dans une situation, dans une croyance, dans un rôle,…en libèrant l’émotion, nous pouvons nous détacher plus facilement et accéder à une autre vision. Quand nous pratiquons Ho’oponopono, nous prenons conscience de l’importance de nous connecter à notre « enfant inéterieur » (la plupart de nos souvenirs douloureux viennent de l’enfance), et l’EFT est un outil formidable pour cela.

Ainsi, si vous avez une peur, comme par exemple la peur de l’eau, il est possible que vous ayez veçu des expériences traumatiques en relation avec l’eau, soit enfant, soit votre maman quand vous étiez dans son ventre soit parfois dans des vies antérieures. Même si le souvenir n’est pas conscient, vous pouvez accueillir cette peur grâce à l’EFT, pour la libérer. Il est possible que des souvenirs remontent, des images, des sensations. Dans cette attitude d’accueil, vous pouvez en même temps demander à votre dimension spirituelle de vous aider à dissoudre et à transformer ces souvenirs. C’est ainsi que les deux méthodes se completent parfaitement.

 

  • Comment intégrer cette méthode dans la vie quotidienne ? Avez-vous un exercice facile à mettre en place à proposer ici ?
    Quand j’ai commencé, ce qui m’a beaucoup aidé était de répéter le mantra tout au long de la journée, c’était une façon de calmer mon mental qui cherchait toujours à comprendre, à analyser et à juger. Maintenant, ce qui me semble être le plus important est d’ancrer une habitude d’ « auto-observation », observer ses pensées, ses émotions, simplement les observer en aillant conscience que nos pensées et nos émotions créent noitre réalité à chaque instant. C’est ainsi que nous devenons conscients de notre pouvoir créateur et de la responsabilité que nous avons dans la réalité qui nous entoure. Un des exercices que je prefère, que j’explique dans le petit cahier d’exercices est « Confier ma journée à mon âme ». Dès le matin, je pose cette intention : Je confie ma journée à mon âme. C’est elle qui me dirige, et je lui fait complètement confiance car je sais qu’elle m’apportera toujours le mieux pour mon évolution. Ceci me permets d’adopter une attitude d’acceptation et de totale confiance dans la vie.

 

  • Avez-vous des exemples à nous raconter de belle réussite que vous ou vos patients avec eut grâce à l’ Ho’oponopono ? Ou une situation qui vous a surpris dans sa manifestation et sa résolution par cette méthode ?
  • Les exemples qui m’ont touché le plus ce sont toutes ces personnes qui me disent, j’était faché avec ma mère, j’étais fachée avec mon frère depuis lontemps, etc… et maintenant, nous nous sommes rencontrés à nouveau, nous sommes en paix.
    Comme dit « Un cours en miracles » :

« Le plus saint de tous les points de la terre est là où une haine ancienne est devenue un amour présent. » (UCEM T-26.IX.6 :1)

Je crois que notre véritable « mission » est bien cela, apporter ce baume qui est le pardon à toutes et chacune de nos expériences, pour sortir la perle, l’elixir prodigieux que cette expérience venait nous apporter.

J’adore sentir cette joie à chaque fois qu’un de ces murs de séparation tombe.
Je l’ai véçu tant de fois ! Et à chaque fois, je sens comment mon cœur s’ouvre de plus en plus, et  laisse passer de plus en plus d’amour, de comprehension et de tolerance. Cela fait beaucoup de bien.
Quand nous comprennons comment nos pensées et nos sentiments et émotions créent notre réalité, c’est simple d’intégrer que notre tâche, ce n’est pas de chercher l’amour mais simplement de chercher et trouver tous les obstacles que nous avons construit contre l’amour. C’est le poete Rûmi qui disait cela, est cette phrase est affiché dans mon bureau pour bien me souvenir.

C’est cela que j’appelle revenir à l’essentiel, quand nous sommes connectés à l’amour, quand nous irradions l’amour, tout le reste nous ai donné sans effort, ni recherches particulières.

 

  •  Vous avez déjà écrit de nombreux livres sur l’Ho’oponopono, avez-vous d’autres projets pour le futur, une nouvelle thématique que vous aimeriez explorer sur ce même sujet ? D’autres projets ?

Dernièrement je pratique l’hynose comme moyen pour explorer l’inconscient, l’hypnose regressive quantique de Dolores Cannon et l’hypnose du pardon de Aurelio Mejia. Toutes les deux permettent à la personne d’aller à l’intérieur pour trouver les obstacles ainsi que les ressources pour les surmonter. Elles nous permettent de se connecter avec notre enfant intérieur, et aussi de dialoguer avec son âme ou son Moi supérieur et obtenir les réponses aux questions ou difficultés du moment.

Concernant les projets, nous en avons intié un avec mon mari : « la Maison du cèdre », un lieu dans un parc rempli d’arbres et près de Montségur (en Ariège, dans le pays cathare) où les personnes peuvent venir se ressourcer.

Mon mari vient de sortir un dernier livre sur Ho’oponopono et un autre sur le pardon, et quand à moi, j’ai envie de dire qu’il est en gestation.

  • Y a-t-il des auteurs, des livres en particulier, des célébrités ou juste des personnes qui vous ont inspirés dans votre parcours de développement personnel ? Si oui, pouvez-vous nous en citer quelques un(e)s ?

  • Oui, bien sur. J’ai lu de nombreux livres et il y a eu beaucoup d’auteurs qui m’ont inspiré et qui continuent de m’inspirer. Maintenant, j’invite le lecteur à écouter sa propre guidance, car il me semble que aujourd’hui il est important de trouver son propre « maitre intérieur », notre Ange ou notre Moi-supérieur, cette partie de nous qui a toute la sagesse qui ne demande qu’à être retrouvée.

  • 10) Un message pour ceux qui liront cet article ?
  • Le chemin est celui de l’Amour, en commençant par soi-même. Et la clé qui ouvre la porte est le pardon, non pas le pardon qui juge, qui considère que je suis bon et l’autre méchant, mais ce pardon qui est fait de compréhension et tolérance, qui comprends que l’autre est là pour me montrer les parties de moi que je ne voulais pas regarder, pour me montrer mes blessures ou mes peurs, et qui me rappelle que chaque expérience est une merveilleuse opportunité pour grandir.

 

Bibliographie :

Ho’oponopono : un cadeau pour votre vie : Les 4 clés de la sagesse hawaïenne (1CD audio) (2019)

Je pratique l’EFT (2018)

Mon cahier poche : Je pratique ho’oponopono (2018)

L’EFT : Emotional Freedom Techniques : mode d’emploi (2018)

Petit cahier d’exercices pour pratiquer Ho’oponopono (2016)

Petit cahier d’exercices pour pratiquer l’EFT (2015)

L’essence de Ho’oponopono (2014)

Trouver la paix intérieure avec Ho’ponopono poche pour les Nuls (2014)

Sagesse et puissance de Ho’oponopono (2012)

 

Et vous ? Connaissez-vous les livres d’Elisa Hurtado Graciet ?

Avez vous déjà lu un ou plusieurs de ces livres ? Si oui lesquels ? Qu’en avez-vous pensé ?

Est-ce une auteur que vous appréciez ?

N’hésitez pas à donner votre avis dans la section “commentaire”…

 

Hello ! Ah les fautes d’orthographe😩😩….Elles peuvent parfois échapper à notre vigilance..😱😱.C’est pourquoi si vous en trouvez ici, n’hésitez pas à m’en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Merci !!!!